Guillaume de Massa, fait donnation des seigneurs de Bagnaria à la Gorgone de Pise, s’installe en partie définitivement dans les montagnes actuelles et fait construire par les communautés, sous condition de protection notamment, la « forteresse de Montechiarro ».

Les seigneurs de Montechiarro prennent la suite de Guillaume de Massa et s’installent dans le castrum au dessus de Campitellu. il S’agit d’uberto de Montechiarro fils de Gugliemo de Montechiarro, cousin germain des seigneurs de Bagnaria.

Cette forteresse est mentionnée pour la première fois en 1247 et appartient à un petit lignage lié aux seigneurs de Bagnarias, Uberto de Montechiarro. Sa fonction stratégique n’est pas négligeable, elle a été construite à l’entrée du site, à l’endroit où le passage est le plus aisé. Ce donjon est érigé sur un éperon rocheux tabulaire d’environ 80 mètres de long et de 40 mètres de large qui culmine à 907 mètres d’altitude. Le donjon occupe l’extrémité nord de l’éperon, de manière à surveiller et défendre la partie la plus vulnérable de la fortification. A l’autre extrémité se trouve une chapelle romane dédiée à Santa Catalina.

Les autochtones, villageois de la montagne de « Campitellu » vivaient tous autour de la fortification cherchant protection et paix.

 

Ecrit par Frédéric GIRALDI.